Form 3 et Form 3L, les deux nouvelles imprimantes Formlabs.

Form 3 et Form 3L, les deux nouvelles imprimantes Formlabs.

Le constructeur américain, leader sur les imprimantes 3D de bureaux vient de présents non pas un nouveau modèle mais deux.
Nous allons voir en détail la Form 3 et la Form 3L.
Ce qui est intéressant ce sont toutes les avancées techniques sur ces deux nouveaux modèles.
Par exemple, le spot du laser est passé de 140 microns à 85 microns. C’est très intéressant sur des petites pièces, les détails seront seront encore amélioré. C’est aussi une réponse aux nouvelles imprimantes résine 3D, qui souvent avec une distance entre pixel entre 50-80 microns, permettait des détails très fin.

Les deux autres avancées qui ont retenu mon attention sont:
– Low Force Stereolithography (LFS)
– Light Processing Unit (LPU)

Regardons la vidéo sur le LFS…

Leur trouvaille est trés interessante. A l’heure actuelle, à chaque polymérisation, la pièce avait tendance à coller au PDMS (c’est un support translucide en silicone)
Maintenant, la couche ou se trouve la résine est souple, et le LPU mobile. A chaque polymérisation,, le LPU se déplace et étant donné qu’il est souple, il va automatiquement décoller la partie polymérisé. C’est une grande avancée car cela permet de faire des pièces plus grande, plus massive, il y aura moins de contrainte et aussi faire des supports plus fin, car la force pour décoller la résine polymérisé est moindre.
Je pense qu’ils ont du breveté leur systéme, qui est tres ingenueux et je pense qu’il sera performant.

 

Passons au LPU

Ses volumes et ses prix

 

La Form 3 a un volume d’impression 14,5×14,5×18,5cm(comme sur la Form 2 sauf le Z qui passe à 18.5cm au lieu de 17.5 cm) tandis que la Form 3L permettra un énorme volume de 30×33,5x20cm. Les deux machines en terme de précision seront équivalente à la Form2.
Parlons prix, d’après ce que j’ai pu lire la Form 3 sera disponible à partir de 3299€ et la Form 3L à partir de 9399€. La Form 3L, ça pique un peu, mais comparé à d’autres grandes marque, le prix est très compétitif.
La Form 3  sera disponible en juin et la Form 3L en précommande, mais pas de dates pour le moment.

 

Nouvelle résine

Un nouveau matériau draft résine, permettre d’avoir une résolution de 300 microns.
Cette résine a pour but de produire des pièces plus rapidement. L’idée est surtout de faire de la production…

N’hésitez pas si vous avez des question….

Imprimante 3D DLP Pluto

Imprimante 3D DLP Pluto

Le 14 Novembre, une nouvelle imprimante DLP sera mise sur Kickstarter. Sur le papier, ce nouveau concept a l’air très intéressant. Pour ceux qui serait tenté, il vaut mieux être prudent, par le passé il y a eu pas de projets financé qui n’ont jamais vu, donc wait and see. Regardons le projet de plus prés:
Le design de la machine est assez attrayant, bien qu’il manque pas mal d’info au niveau technique:
Dimensions6.1″ x 6.1″ x 11.4″ 155 x 155 x 290 mm
Weight9.5 lbs 4.3 kg
MaterialStainless steel, powder coated steel
Input Power12 V DC, 1 A (12 W)
TechnologyStereolithography (SLA)
Light Source5W UV LED
ConnectivityUSB, WiFi
Print Volume3.3″ x 1.8″ x 5.1″ 85.4 x 48 x 130 mm
XY Resolution100 micron
Z Resolution25 – 100 micron
Input File Format.stl
Print PreparationVia 3Deviser
Supported Operating SystemsWindows, Linux, Mac OSX
Je n’ai pas trouvé si la machine possédait un racleur, un plateau mobile en X(cela permet de remuer la résine entre chaque couche) Le point positif est l’open source et le Wifi.Vous pouvez vous le teaser:
Leur slicer “maison” a l’air trés interessant. Il est open source, et basé sur QT. Donc pourra être disponible sur 3 plateformes: Windows-MacOs-Linux S’il gére bien les supports, il pourrait etre interessant à ulitser. Je pense qu’on en saura plus aprés le projet kickstarter…
Visite de Stratomaker au Salon 3D print

Visite de Stratomaker au Salon 3D print

Étant en recherche d’une nouvelle imprimante 3D, je me suis arrêté sur le stand Stratomaker. Ce fabriquant Français m’a séduit par la qualité de leur produit.

J’avais vu leur produit sur le site mais jamais en vrai. j’ai vraiment été conquis, tant par le design que par le coté technique.

La machine est bien pensé et la qualité d’impression est bluffante.
Pour l’instant ils sont un seul modèle à plateau froid, mais à partir d’octobre ils vont sortir deux nouveaux modèles, double extrusion et plateau chauffant avec onduleur.

Ils avaient un proto, la double extrusion avec la tête rétractable est vraiment bien pensée.

Pour être honnête, mon ultimaker marchant que moyennement, j’ai sauté le pas, je leur en ai commandé une.Je dois la recevoir dans la semaine.

Je vais vous faire un test très rapidement.

Vous pouvez trouver plus d’information sur www.stratomaker.com

Transformer votre Ultimaker en double extrusion

Transformer votre Ultimaker en double extrusion

De tous les possesseurs d’ultimaker, nombreux sont ceux qui voudrait bien la transformer en double extrusion. Jusqu’à présent il n’y avait pas beaucoup de possibilités à part acheter une ultimaker 3, mais qui est quand même trés chère. Un groupe s’est formé sur le forum ultimaker et a créé Mark2. Leur projet est entièrement open source, et vous pouvez retrouver tous les fichiers sur github, à cette adresse : https://github.com/foehnsturm/Mark2 Leur système permet de changer directement la tête automatiquement, et ceci grâce à 3 aimants. Le principe est assez intelligent, et leur site très bien fait. Il suffit de quelques heures d’impressions et d’une petite journée pour tout mettre.Tout est fourni, un nouveau firmware, une pièce test, pour calibrer les têtes et les schéma pour une nouvelle carte électronique. C’est vraiment pas mal, mais surtout fait pour les maker. Sinon après il faut acheter une Bcn3d ou une Stratomaker, qui vous couteront moins cher qu’un UM3, pour la même chose voire plus.Vous pouvez trouver plus d’info sur : https://www.magnetic-tool-changer.com
Imprimante 3D haute résolution Exigo de chez Coobx

Imprimante 3D haute résolution Exigo de chez Coobx

Une entreprise européenne, basée au Lichtenstein, vient de sortir une imprimante 3D haute résolution Bien que cela n’est pas indiqué sur leur site, elle utilise la technologie DLP. Cette machine de part sa conception et ses caractéristiques se rapproche de la Carbon 3D. Les performances annoncées indiquent qu’ils arrivent à imprimer jusqu’a 300mm/heure et obtienne une résolution de 10 à 40 microns. Cette imprimante existe en deux modèle: Pour le médical et l’industrie.Les volumes d’impression sont les suivants: 154 x 86 x 110mm (Medical) 154 x 86 x 340mm (Industrie)Il est indiqué sur leur site “Auto focused, high-power LED Light Engine” Je pense que l’exigo est équipée d’une focale à longueur variable. Cela leur permet suivant la dimension de la pièce de jouer dessus, et d’obtenir sur des petites pièces une grandes résolution. C’est un supposition…Autre point intéressant est le “LIFT®-TECHNOLOGY”. C’est une technologie qu’ils sont en train de breveté. Les atouts sont les suivants: – Possibilité d’imprimer pas mal de résines différentes. – Pas de zone morte, la machine sera capable d’imprimer en continue. – Avec la “zone de vie”, à l’inverse de la zone morte, ils sont capable d’imprimer jusqu’à 300mm/heure. – Pour éviter des temps d’exposition trop long, trop court ou de mauvais paramétrés, ils sont mis au point un algorithme qui permet suivant le profil de la pièce d’optimiser automatiquement tous les réglages.C’est une imprimante très prometteuse, mais qui se destine avant tout aux professionnels, car son prix ne nous à pas été communiqué, mais je pense qu’il doit être élevé. A suivre….